Dans les épiceries, les magasins Bio et de plus en plus dans les supermarchés, le vrac, qui était si répandu autrefois, fait un retour en force. La France est d’ailleurs en avance par rapport à ses voisins sur le sujet. Pompe à huile, distributeur de céréales, de pâtes, de riz, tireuse à vin, distributeur de lessive, shampoing solide, le non-emballé prend de plus en plus de place dans les rayons alimentation de nos magasins. Vous êtes tenté par ce mode de consommation mais vous n’avez pas encore succombé ? Voilà 5 bonnes raisons d’adopter le vrac.

Réduire ses déchets et se protéger des perturbateurs endocriniens avec le vrac

Acheter en vrac vous permet notamment de réduire votre empreinte écologique et de privilégier une consommation plus responsable. Le suremballage et l’utilisation du plastique sont de véritables fléaux dans l’industrie agroalimentaire. Nous avons tous ressenti de la colère ou de l’agacement devant des produits conditionnés dans des barquettes de plastiques, des fruits emballés, des yaourts dans des pots en plastiques packagés par 8 ou 12 dans un emballage en carton, etc. Or il existe un moyen de lutter contre cette absurdité écologique.

Ainsi, passer au vrac est avant tout une démarche citoyenne, presque militante, permettant de réduire significativement ses déchets. La démarche écoresponsable ne s’arrête pas là puisque l’achat en vrac permet aussi de faire baisser la consommation d’énergie nécessaire à la fabrication des emballages lors du conditionnement des produits.

Outre la réduction des déchets, le vrac est aussi meilleur pour la santé puisqu’outre les emballages en carton, vous supprimez aussi les emballages en plastique qui regorgent de perturbateurs endocriniens.

Lorsque vous faites vos courses en vrac, pensez à apporter vos bocaux, boîtes, sacs réutilisables et filets pour les fruits et légumes.

Acheter en vrac, une démarche anti-gaspillage

En plus de réduire les déchets, le vrac permet de lutter contre le gaspillage. En effet, parfois, les produits packagés sont souvent vendus en trop grande quantité par rapport à votre consommation et ils peuvent s’abîmer. Il faut savoir qu’un Français jette en moyenne 29 kilos d’aliments par an !

Avec le vrac, vous n’achetez que ce dont vous avez besoin. Plus de risque ainsi de devoir jeter des denrées périssables que vous n’avez pas pu consommer à temps !

Par ailleurs, voilà sans aucun doute la meilleure façon de gagner de la place dans vos placards qui ne seront plus encombrés par vos stocks de farine, de sucre, de pâtes ou de riz.

Faire des économies

On imagine qu’en achetant au poids on paiera moins cher qu’en achetant des produits emballés. Or, contrairement aux idées reçues, proposer des produits vendus en vrac nécessite souvent plus de logistique et de main-d’œuvre que de mettre en rayon des produits déjà emballés. Cependant, pour convaincre les consommateurs, les commerçants qui proposent du vrac le font à un prix qui est plus que compétitif. En effet, les produits en vrac sont vendus en moyenne de 5 à 30 % moins cher que leur version packagée. Cet écart de prix est surtout constaté dans les épiceries qui vendent en vrac. Quoi qu’il en soit, acheter en vrac est souvent bénéfique pour votre portefeuille.

Soigner la déco dans sa cuisine

Est-il vraiment besoin de vous convaincre ? Des bocaux en verre sont plus esthétiques que des emballages en plastique ou en carton. Grâce au vrac, vous pourrez embellir votre cuisine et lui apporter du cachet avec une touche déco en disposant harmonieusement de jolis bocaux en verre contenant vos pâtes, riz, légumineuses ou céréales sur une étagère en bois. Cela se mariera parfaitement avec des épices et des plantations d’herbes aromatiques, basilic, menthe, persil, etc.

Tester de nouveaux produits

Si vous souhaitez essayer un nouveau muesli aux fruits secs ou au chocolat, une variété de riz que vous ne connaissez pas encore, une nouvelle huile d’olive ou tout autre produit, mais que vous n’êtes pas certain d’apprécier, le vrac vous permet d’acheter ce-dernier en petite quantité, dans un premier temps, pour le goûter. Si vous n’aimez pas ce nouveau produit, pas de risque de gaspillage, en revanche si vous l’appréciez, vous pourrez l’adopter. C’est un peu comme tester un échantillon avant d’investir dans le grand format.

Acheter en vrac fait partie d’une démarche 0 déchet, si vous souhaitez aller plus loin dans votre consommation écoresponsable, vous pouvez aussi adopter les cosmétiques solides qui sont aussi vendus en vrac, investir dans une gourde, un démaquillant solide ou vous intéresser aux produits d’hygiène réutilisables comme les lingettes démaquillantes lavables ou les protections hygiéniques, culottes menstruelles ou serviettes hygiéniques lavables par exemple.